Welcome to
Chemical Collective

Are you 18 or older?

Please confirm that your are 18 years of age or older.

You are not allowed to access the page.

info-icon €100 for domestic (NL, CZ, DE) €125 for the rest of the EU

Free shipping over €50 & free tracked shipping over €100

Friendly customer service available 9-5pm Monday to Friday

Free shipping over €50 & free tracked shipping over €100

Friendly customer service available 9-5pm Monday to Friday

Cart

Your cart is empty

Les pionniers du mouvement psychédélique

pionniers psychédélique
in this article
  • Introduction
  • Les origines du mouvement psychédélique
  • La racine du mot psychédélique
  • Les figures marquantes
  • Le courant musical psychédélique

Disclaimer: The views and opinions expressed in this article are those of the authors and do not necessarily reflect the official policy or position of the Chemical Collective or any associated parties.

Introduction

Nous nous trouvons actuellement dans une ère d’expansion psychédélique importante depuis ces dernières années, après plus de 30 ans de répression injuste des médecines psychédéliques. Ces substances commencent à être de plus en plus acceptées socialement, que ce soit par la légalisation, la décriminalisation, où encore l’usage thérapeutique florissant.

Mais d’où origine réellement ce mouvement psychédélique ? Quelles sont les icônes et les piliers de ce mouvement qui a tant chambouler les 60’s et les 70’s ?

D’où vient ce mot  “psychédélique” et qu’est-il arrivé à ceux qui ont soutenu le mouvement corps et âme malgré l’interdiction légale de l’ancien président des Etats-Unis Richard Nixon ?

Les origines du mouvement psychédélique

pionniers psychédélique

Alors on ne parlera pas de l’usage des psychédélique dans la préhistoire, ou de l’usage religieux et spirituel millénaire de ces substances par des tribus partout dans le monde ( Asie, Afrique, Amérique Latine …). 

Tout commence le 19 avril 1939, Albert Hofmann étudie l’ergot de seigle, dans le but de trouver un remède pour la migraine. 

Anecdote amusante : le LSD a prouvé son efficacité en tant qu’anti-migraineux même chez les patients atteints de douleurs incommensurables, il découvre ensuite le LSD-25 et décide de l’expérimenter il pensait en effet ne rien ressentir et décide d’augmenter progressivement la dose lors de son expérimentation.

 Il prend une dose incroyablement coriace pour un novice sans le savoir ni s’y attendre. 

Hofmann décide dès que les effets montent de prendre son vélo et de rentrer chez lui, la route s’allonge à l’infini, il est convaincu d’avoir été empoisonné par sa voisine et nage en plein délire jusqu’au lendemain, où quand il se réveille, le monde lui paraît incroyablement beau et vivant, comme si ses yeux se posait dessus pour la première fois avec une vision nouvelle, enfantine.

La racine du mot psychédélique

Le terme psychédélique est dérivé des mots grec ψυχή (psyche, ‘âme, esprit’) et δηλοῦν (deloun, ‘manifester’). Ces substances ayant comme utilité principale d’être des catalyseurs, on comprend comment les expériences psychédéliques sont vues par la plupart comme une manifestation de l’âme.

Les figures marquantes

pionniers psychédélique

ALBERT HOFMANN

Bien que les psychédéliques naturels existent depuis la nuit des temps, la découverte du LSD par Albert Hofmann est un tournant dans l’histoire du mouvement psychédélique.

En 1943, ce dernier décide de tester la molécule à une dose qu’il considère minime : un quart de milligramme, et pour les connaisseurs qui me lisent actuellement, vous savez que c’est une dose bien costaud !

Voici un extrait traduit de la fin de ce trip : «Après cela, j’ai lentement commencé à apprécier le jeu inhabituel de formes et de couleurs qui se poursuivait derrière mes yeux fermés. Des formes colorées et fantomatiques défilent devant moi  à la manière d’un kaléidoscope, s’ouvrant et se fermant en cercles et en spirales, crachant des fontaines de couleurs, se réorganisant et se croisant, le tout en une seule ligne continue. Je porte une attention particulière à la façon dont toutes les perceptions acoustiques, comme le bruit d’une poignée de porte ou le bruit d’une voiture passant devant la maison, se traduisent en sensations optiques. Chaque son crée une image vivante avec une forme et une couleur correspondantes. »

Après avoir vécu son expérience onirique, Albert Hofmann écrit un livre nommé “ LSD mon enfant terrible “ où il explique ne se doutait pas qu’il avait entre les mains le détonateur de ce qui sera, vingt-cinq ans plus tard, une révolution culturelle.

ALDOUS HUXLEY

Nous sommes en 1954, Aldous Huxley écrit le livre “Les portes de la perception’, qui rassemble une vingtaine d’essais de philosophie spirituelle.

Le plus connu est celui où Aldous, sous la supervision d’un psychiatre anglais, consomme de la Mescaline ( une phénéthylamine que l’on trouve dans des cactus comme le Peyotl ou le San Pedro ). C’est un des premiers trip report comme il y en a aujourd’hui des millions sur internet.

TIMOTHY LEARY

Timothy Leary, en 1959 est accepté en tant que conférencier en psychologie à la prestigieuse faculté de Harvard. Il découvre les champignons magiques au Mexique et commence à utiliser la psilocybine ( ingrédient actif des champignons ) et puis le LSD pour ses recherches à Harvard, il expérimente en profondeur jusqu’à ce que la faculté le licencié car l’usage du LSD se serait populariser chez les étudiants de la faculté dans un but récréatif.

Leary fut d’abord inquiété pour importation d’une quantité standard de cannabis lors d’un retour d’un voyage au Mexique à la fin de l’année 1965. De plus, le LSD étant devenu illégal en 1966, des arrestations et actions répétées du FBI entraînent la fin d’une époque où le LSD se vendait dans la rue légalement sans le moindre souci.

C’est à ce moment clé que Timothy finit par être ironiquement considéré comme l’homme le plus dangereux des États-Unis, surprenant, ayant juste partagé au monde une molécule bien plus inoffensive que l’alcool et les cigarettes psychotropes les plus consommées et encore légales de nos jours, connaissant leur dégâts sur la santé et la société. 

Il est arrêté une deuxième fois pour possession de cannabis, à la fin de l’année 60, et à l’issue d’un procès en 69, il est condamné au début de l’année 70 à un total de vingt ans de prison et est tout de suite incarcéré. En prison, il subit les tests psychologiques standards faits aux détenus pour l’attribution des tâches. Ayant lui-même créé ces tests, il donne des réponses qui l’amènent à travailler dans le jardin de la prison, d’où en septembre 70, la Weather Underground Organization, mouvement de gauche radicale, le fait s’évader.

ALEXANDER SHULGIN

Alexander Shulgin est un pharmacologue et chimiste américain. Il est connu pour la création de nouveaux produits chimiques psychoactifs principalement des psychédéliques dans la classe des phénéthylamines et des tryptamines, il a écrit 2 livres sur le sujet, TIHKAL & PIHKAL.

Alexander Shulgin a travaillé avec sa femme Ann Shulgin, ils ont ensemble testé les molécules qu’il produisait et citait dans TIHKAL et PIHKAL.

La molécule préféré d’Ann Shulgin est le 2C-B-Fly principalement pour sa touche érotique encore plus intense que le 2C-B

Parmi les molécules les plus connues de Shulgin : le 2C-B et le 4-HO-MET ainsi que le 4-ACO-DMT et le 2C-E, 2C-E aussi connu sous le nom de magical musical.

STANISLAV GROF

Stanislav Grof a commencé ses recherches sur les substances psychédéliques, surtout le LSD, en 1956 à l’Institut de recherches psychiatriques de Prague où il les poursuit pendant un an. Il part alors pour les États-Unis pour devenir chercheur et professeur de psychiatrie à l’université Johns-Hopkins.

Il poursuit ses travaux sur le potentiel psychothérapeutique des états de conscience produits par l’utilisation du LSD dans un contexte approprié. Le programme porte en particulier sur certains types de population (‘toxicomanes’, personnes en phases terminales, etc.).

 Dans les années 70, sa première épouse, Joan Halifax, collabore avec lui dans un projet de recherche sur le LSD et sur “la rencontre de l’homme avec la mort”. 

Pendant quelques années, il enseigne à l’Institut Esalen, Californie, où, avec sa seconde épouse, Christina Grof, professeur de yoga, il développe la “respiration holotropique”(qui consiste à respirer par contraction abdominale).

Grof a mis au point une “thérapie holotropique” (visant la globalité ou se déplaçant vers la plénitude) qui se résume en trois procédures : respiration accélérée, musique, travail sur le corps. “Dans la respiration holotropique, la conscience est modifiée en associant la respiration rapide, une musique évocatrice et un travail sur le corps visant à éliminer les blocages énergétiques”.

Dans le livre MDMA Solo de la Castalia Fondation, l’utilisation combinée de la respiration holotropique et de la MDMA permet de faire surgir les traumatismes et de les traiter.

Les travaux de Grof sur le LSD aboutissent à l’idée que certains problèmes psychiatriques, classés comme psychoses, sont en réalité des expériences spirituelles et que le LSD et d’autres substances psychédéliques peuvent être des outils de guérison en psychologie et psychiatrie. Le LSD a été interdit aux États-Unis dès 1966. 

C’est une première car depuis toujours les individus dit psychotiques ( schizophrènes, bipolaires) ont été éloignés de la consommation de psychédéliques par les études et leurs conseils, aujourd”hui naissent même des protocole sur l’usage de l’ayahuasca pour les bipolaire.

Durant quelques années, le Dr. Friederike Meckel Fisher a travaillé avec Stanislav Grof sur la respiration holotropique, c’est une psychothérapeute spécialisé dans les thérapies psychédéliques, elle a étudier la combinaison et l’utilisation du LSD, de la MDMA et du 2C-B à des doses psycholytique.

JOHN C. LILY

John Cunningham Lilly est un médecin, neuroscientifique, neuropsychologue, psychanalyste, psychothérapeute. Passionné de sciences dès ses 13 ans, il se construit son propre laboratoire de chimie et entreprend de multiples expériences qu’il développe.

Au début des années 60, John fait partie des expérimentateurs cobayes de nouvelles drogues psychédéliques et participe au même titre que Timothy Leary à des séances sous LSD et kétamine. Il poursuit ses recherches d’état modifié de conscience (EMC) à l’aide de son caisson d’isolation sensorielle et en compagnie de dauphins auxquels il donne du LSD.

Pour le cas de Terrence McKenna il y a tout un article à lui dédié sur la section blog.

Le courant musical psychédélique

pionniers psychédélique

JIMI HENDRIX

Jimi Hendrix est largement connu pour être un consommateur d’hallucinogènes, notamment de LSD, comme beaucoup d’autres musiciens de renom et célébrités de l’époque.

pionniers psychédélique

PINK FLOYD

Pink Floyd est un groupe britannique de rock. Le groupe débute avec un premier album de musique psychédélique pour ensuite bifurquer vers le rock progressif. Formé en 65, il est considéré comme un pionnier et représentant majeur de ces styles musicaux. Il est reconnu pour sa musique planante et expérimentale, ses textes philosophiques et satiriques et ses performances en concert originales et élaborées. De ses débuts à aujourd’hui, le groupe vend plus de 360 millions d’albums à travers le monde.

Initialement mené par le guitariste, chanteur et auteur-compositeur principal, le groupe connaît un succès modeste au milieu des années 1960, puis devient l’un des groupes underground londoniens les plus populaires de la scène psychédélique.

THE DOORS

The Doors est un groupe américain de rock, originaire de Los Angeles, Californie. Il est formé en juillet 65 et dissous en 73, deux ans après la mort du chanteur Jim Morrison en 1971.

Malgré une brève existence, The Doors est l’un des groupes les plus marquants et fascinants de l’histoire du rock, sa musique a influencé de nombreux artistes. Jim Morrison, poète et créateur charismatique, dont la vie tumultueuse et la mort précoce ont contribué à créer la légende. 

Affilié à la scène du rock psychédélique, le groupe s’est distingué par une musique multiple et particulière, empruntant à la fois au blues, pop , au funk (Peace Frog), au jazz mais aussi au flamenco , et à l’opéra, et influencée par l’art et la poésie en particulier. Toutes ces caractéristiques ont fait des Doors un groupe « culte » qui a inspiré de nombreux artistes.

GRATEFUL DEAD                                       

Grateful Dead est un groupe de rock américain. Formé en 1965 et dissous en 1995 (avec une réunion en 2015). Il est considéré comme l’un des principaux représentants du mouvement psychédélique, mais possède un style musical éclectique qui mêle des éléments issus du folk, du bluegrass, du blues, de la country, du rock, de la musique psychédélique, du reggae et du space rock et aussi de la musique expérimentale, du jazz modal, etc. Leurs performances sont constituées de longs jams instrumentaux

THE GRATEFUL DEAD FAMILY

Dans la tradition de la drogue entourant le LSD, il existe une « mafia hippie » ésotérique appelée la Grateful Dead Family. Un groupe de Deadheads initiés, fans du groupe qui vendent du LSD de haute qualité lors des concerts de jamband. Il ne s’agit pas d’un acide ordinaire, mais d’une version ultra pure surnommée « fluff familial », produite par une chaîne ininterrompue de chimistes Deadhead remontant aux années 60.

L’histoire ressemble à ceci. Une secte d’anciens de type Illuminati surveille les trafiquants d’acide de faible qualité du pays, et ce n’est qu’après avoir prouvé sa valeur qu’un dirigeant de bas niveau peut être invité à rejoindre le Great Dead Family. Mais d’abord, les nouveaux membres doivent passer par un rituel d’initiation : le thumbprint.

Le thumbprint est une méga dose de LSD on l’appel ainsi car la personne met son pouce dans du LSD en poudre avant de le mettre dans sa bouche, mille fois plus forte que la dose moyenne consommée dans la rue. La réussite du test du thumbprint est requise avant de pouvoir acheter et vendre du poids (de grandes quantités de LSD).

Votre capacité à résister au thumbprint prouve que votre karma est clair : vous ne pouvez pas laisser des personnes spirituellement impures gravir les échelons du Grateful Dead Family. Le test prouve également que vous n’êtes pas un flic infiltré, du moins c’est ce que dit le mythe, car aucun flic ne pourrait maintenir sa couverture sous un trip acide aussi puissant.

Nuit | Blogueur communautaire chez Chemical Collective | youtube.com/c/nuit

Nuit est l’un des blogueurs de notre communauté ici chez Chemical Collective. Si vous souhaitez rejoindre notre équipe de blogueurs et être payé pour écrire sur des sujets qui vous passionnent, veuillez contacter David par e-mail à blog@chemical-collective.com

share your toughts

Join the Conversation.

1 Comment
Inline Feedbacks
View all comments
Sandrine Petit
9 months ago

Super article! Bravo 👏 et merci Nuit 🙏🫶🏼

Related articles

Our Products

Related Products

1V-LSD 150mcg Blotters From 22.00
(128)
1cP-LSD 100mcg Blotters From 18.00
(127)
1P-LSD 100mcg Blotters From 18.00
(49)
1V-LSD 10mcg Micro Pellets From 15.00
(40)
1D-LSD 10mcg Micro Pellets (1T-LSD) From 20.00
(22)
1V-LSD 225mcg Art Design Blotters From 35.00
(56)
DCK HCL From 15.00
(45)
1cP-LSD 150mcg Art Design Blotters From 25.00
(56)
1V-LSD 225mcg Pellets From 35.00
(23)
1D-LSD 225mcg Pellets (1T-LSD) From 42.00
(13)
DMXE HCL From 20.00
(45)
1cP-LSD 10mcg Micro Pellets From 15.00
(20)
1cP-LSD 20mcg Micro Blotters From 18.00
(24)
O-PCE HCL From 17.50
(20)
4-HO-MET Fumarate 20mg Pellets From 18.00
(32)
rewards-icon
popup-logo

Reward program

popup-close
  • Earn
  • Affiliates