Welcome to
Chemical Collective

Are you 18 or older?

Please confirm that your are 18 years of age or older.

You are not allowed to access the page.

info-icon €100 for domestic (NL, CZ, DE) €125 for the rest of the EU

Free shipping over €50 & free tracked shipping over €100

Friendly customer service available 9-5pm Monday to Friday

Free shipping over €50 & free tracked shipping over €100

Friendly customer service available 9-5pm Monday to Friday

Cart

Your cart is empty

Les Visuels de la DMT – Partie Un

shutterstock 2262018571
in this article
  • Introduction
  • Exemple d'expérience

Disclaimer: The views and opinions expressed in this article are those of the authors and do not necessarily reflect the official policy or position of Chemical Collective or any associated parties.

Introduction

La N,N-Dimethyltryptamine (DMT) est un alcaloïde présent dans de nombreuses plantes utilisées lors de rites chamaniques depuis des milliers d’années dans des tribus amérindiennes. Ces plantes sont préparées sous forme de breuvages ou bien fumées, parmis elles on retrouve la Psychotria viridis, la Diplopterys cabrerana ou encore la Mimosa hostilis.  Dans le cas du breuvage, elle sera associée à un Inhibiteur de la Monoamine Oxydase (IMAO) pour la rendre active oralement. Banisteriopsis Caapi, une plante d’Amérique latine, possède par exemple des alcaloïdes IMAO. On peut aussi consommer la DMT sous forme de changa, c’est-à -dire en fumant une plante qui en contient accompagnée d’une autre plante aux propriétés IMAO comme Peganum Harmala. La DMT est connue pour offrir des expériences visuelles sans précédent, bien plus complexes que ses homologues comme le LSD et les champignons.

La DMT agit sur l’ensemble des sens du consommateurs et le plonge dans une expérience d’une immersivité extraordinaire le faisant passer par une farandole d’émotions, mais ce qui revient toujours dans les récits d’expériences sont les possibilités infinies d’effets visuels. Parmis eux on compte : 

  1. Amplifications sensorielles:
  • Amplification des couleurs : Les couleurs prennent une intensité et une vivacité accrues, se manifestant avec une saturation éclatante et une gamme de teintes électriques. Les couleurs sont incroyablement profondes et chaque nuances détonne vraiment des autres là où d’habitude certaines nuances sont indifférenciables pour l’oeuil humain. On a accès à plus de couleurs et plus de teintes.
  • Amplification de la reconnaissance des motifs : Les motifs visuels deviennent plus distincts et plus apparents, permettant une perception plus nette et détaillée des formes géométriques et des motifs complexes. Il peuvent se répéter sur différents éléments du champ de vision, voir on peut avoir un paterne géométrique pour chaque objet occupant l’espace visuel. Il est même possible d’avoir des révélations sur la construction mathématique de ces motifs. Imaginons que vous voyez un tunnel parfait construit selon la suite de fibonacci, et bien vous pourriez avoir conscience des mesures exactes du tunnel.
  1. Distorsions :
  • Déformations : Les objets et les surfaces semblent se déformer, fondre et se fondre les uns dans les autres, créant une expérience visuelle fluide et dynamique. 
  • Déplacement (fusion, respiration, morphing et écoulement) : Les objets peuvent sembler se déplacer et se transformer lentement, dans un mouvement fluide et continu, offrant une perception altérée de la réalité. Souvent ces déplacements se font en dehors des lois de la nature basique : un objet peut etre a plusieurs endroit en même temps dans une temporalité différente et peut même incarner deux objets de façon simultanée. Lorsque l’objet semble se déplacer il peut créer des images rémanentes (ou tracers) sur son passage, qui à force de se superposer peuvent créer un paysage psychédélique en perpétuelle évolution et complexe à l’extrême 
  1. Effets de couleur :
  • Remplacement de couleur : Les couleurs peuvent sembler se transformer et se remplacer les unes les autres, créant des effets visuels changeants et dynamiques.
  • Changement de couleur : Les teintes des objets et des motifs peuvent varier et se déplacer, offrant une expérience visuelle en constante évolution. Teinture de couleur : Les couleurs peuvent sembler teintées d’une qualité particulière, ajoutant une dimension supplémentaire à l’esthétique visuelle de l’expérience
  1. Effets de magnification et de clarification visuelle :
  • Magnification : Les détails visuels peuvent sembler amplifiés, permettant une perception plus claire et plus précise des objets et des motifs. C’est comme si l’on pouvait voir les contours des objets à échelle moléculaire, comme si on avait un microscope directement intégré à nos yeux mais on peut plutôt observer des fractales qui se répètent que les molécules en elles mêmes, bien que les deux soient probables.
  • L’amélioration de l’acuité visuelle : La netteté et la clarté des images visuelles sont renforcées, offrant une expérience visuelle plus immersive et détaillée. Ça serait comme passer une vidéo youtube en 480p à 1440p, tout paraît incroyablement clair, plus que jamais l’on ai pu le voir avant.
  1. Effets géométriques :
  • Géométrie visuelle : Les motifs géométriques sont perçus avec une complexité et une profondeur remarquables, combinant des éléments organiques et numériques dans une symphonie visuelle multicolore et dynamique. De nouveaux paternes aux motifs de formes impossibles à visualiser en temps normal peuvent apparaître. On peut par exemple observer un carré à 6 côté, une pyramide à 9 faces, car les lois mathématiques et physiques n’existent plus dans le monde de la DMT.

Exemple d'expérience

Voici un exemple de l’expérience de ces effets vécue par l’un de mes amis qui produit de contenu sur sa chaîne youtube

Lors de mon premier trip quand j’ai inhalé la fumée de la DMT, mon esprit a été catapulté dans un royaume d’une beauté et d’une étrangeté incomparables. Les murs de ma perception se sont effondrés, laissant place à un spectacle visuel éblouissant et vertigineux.

Quand j’ai fermé les yeux des motifs géométriques complexes ont dansé devant moi, se répétant et se transformant à l’infini. Des spirales envoûtantes et des fractales hypnotiques semblaient s’étendre à l’infini, créant une symphonie de formes et de couleurs qui défiait toute logique, comme si je n’étais plus distinct de ma perception visuelle, mais je me fondais en cette tornade de sensations visuelles.

Les couleurs étaient d’une intensité surréaliste, saturant mon champ de vision avec une vivacité éclatante. Des teintes vives de pourpre, de turquoise et de rouge se mélangeaient et se fondaient les unes dans les autres, créant un kaléidoscope de couleurs qui éblouissait mes sens.

Au milieu de ce tumulte de motifs et de couleurs, des entités étranges semblaient émerger de l’ombre, dansant et tournoyant autour de moi avec une grâce mystique. Leur présence était à la fois fascinante et troublante, évoquant une sensation d’émerveillement mêlée d’une légère appréhension.

Je me suis senti transporté dans un autre monde, comme si je rejoignais la source d’un plus grand réseau que ma personne, où les lois de la physique semblaient ne pas s’appliquer. Le temps s’étirait et se tordait, créant des distorsions spatiales qui défiaient toute compréhension rationnelle.

Et puis, tout aussi soudainement qu’elle était venue, l’expérience a pris fin. Je me suis retrouvé de retour dans mon corps, encore imprégné des vestiges de ce voyage étonnant à travers les méandres de la DMT. C’était une expérience à la fois époustouflante et troublante, une plongée dans l’inconnu qui laisserait une empreinte indélébile sur mon esprit.

Je me souviens d’une expérience mémorable partagée avec un ami, lors de laquelle nous avions décidé d’explorer les profondeurs de la conscience à travers l’ingestion de DMT. Dans le cadre de notre rituel, j’avais opté pour une dose légèrement moins importante que la sienne, me destinant ainsi à assumer le rôle de celui qui observe et veille sur l’autre, un “tripsitter” dans le jargon de l’exploration psychédélique.

Cependant, dès les premières bouffées de fumée, il est devenu évident que la puissance de cette substance transcendante était bien au-delà de ce à quoi je m’étais préparé. Mes sens furent submergés par une déferlante d’intensité visuelle sans pareille. L’onde électrique de la DMT semblait se propager à travers mon être, s’insinuant dans les moindres recoins de mon esprit avec une force irrésistible.

L’air lui-même semblait se charger d’une énergie palpable, vibrant au rythme des pulsations cosmiques qui semblaient émaner de chaque atome environnant. Les couleurs, loin d’être simplement perceptibles, prenaient une vie propre, se mêlant dans un ballet d’une beauté surréaliste et envoûtante. Chaque teinte, chaque nuance, était chargée d’une qualité électrique, évoquant des éclairs figés dans un éternel éclat.

Dans cet état d’extase sensorielle, je me suis retrouvé plongé dans un monde où les frontières entre le réel et l’imaginaire semblaient s’effacer. Les limites de la perception étaient étirées à l’infini, offrant un aperçu fugace des mystères cachés de l’univers.

Bien que mon intention initiale fût d’assurer le bien-être de mon compagnon d’exploration, je fus moi-même emporté dans les tourbillons tumultueux de cette expérience transcendante. Dans cet océan de lumière et de couleur, j’ai trouvé une vérité éphémère, une révélation fugace de la nature profonde de l’existence.

Ainsi, même si ma présence était destinée à être celle d’un guide, je me suis retrouvé plongé dans les profondeurs insondables de la DMT, emporté par une vague d’illumination et de transcendance. Et bien que le voyage fût éphémère, son empreinte demeure gravée dans les méandres de mon esprit, une étoile brillante dans le firmament de mes souvenirs.

Le rapport de Nuit ne rend pas compte de tous les visuels explorables sous DMT mais on peut catégoriser ces différents types de visuels associés à l’expérience en plusieurs niveaux. Voici un autre expérience vécue par un blogueur.

Certaines expériences de consommation de substances psychédéliques peuvent déboucher sur l’atteinte d’un stade d’effet visuel maximal appelé “niveau 8”. Généralement, ce niveau est atteint avec des doses incroyablement élevées de psychédéliques classiques, comme des doses de 10g de champignons psilocybes ou bien 1000ug de LSD.  Dans un trip à la DMT, ces niveaux sont atteignables même à des doses moins hautes en proportion par rapport au dosage héroïque : 300 ug est un dosage héroïque de LSD et pour atteindre le niveau 8 des visuels il faudrait prendre environ 1000ug. En revanche 60mg fumé est un dosage héroïque de DMT mais le niveau 8 peut s’atteindre même à des dosages inférieurs, par exemple à 45 mg fumés. Le niveau 8 se divise en deux sous-niveaux, le 8A et le 8B avec les doses élevées : 

Au niveau 8B de la géométrie visuelle, on se retrouve plongé dans une expérience profonde et complexe. C’est comme si on était entouré de formes géométriques qui semblent représenter les mécanismes internes de notre esprit. On a l’impression de comprendre comment fonctionnent nos pensées, nos souvenirs et même nos émotions. Parfois, cette expérience peut même nous donner l’impression de saisir des vérités profondes sur la réalité, la conscience, voir meme sur les fonctionnements intrinsèques à l’univers, même si leur validité scientifique reste incertaine.

Quant au niveau 8A, c’est comme une immersion dans un océan de géométrie infinie. On a l’impression de percevoir tout ce qui se trouve dans notre esprit en même temps : chaque idée, chaque souvenir, chaque processus. Cela peut être tellement intense que ça nous coupe temporairement du monde extérieur et peut même nous faire perdre momentanément la mémoire à long terme, ou nous plonger dans un état de “mort de l’ego”. Ces formes géométriques peuvent surgir rapidement dans notre champ de vision en réaction à un simple concept ou idée.

Ces divers types de visuels s’entremêlent pour créer une expérience visuelle d’une richesse et d’une complexité extraordinaires, offrant un aperçu fugace des mystères cachés de la conscience et de l’univers.

Le niveau ultime des visuels de la DMT est atteint lorsque l’usager se met à faire la connaissance d’entités autonomes : ce sont les hallucinations internes et externes.

Hallucinations internes : Des entités autonomes, des paysages et des scènes peuvent être perçus dans l’esprit de manière lucide et interactive, offrant une expérience visuelle d’une profondeur et d’une intensité inégalées.

Hallucinations externes : Des entités et des environnements peuvent sembler se matérialiser dans l’espace environnant, créant une sensation d’immersion totale dans un monde hallucinatoire et transcendantal.

Elias Oumedjkane | Blogueur communautaire chez Chemical Collective |

Nuit est l’un des blogueurs de notre communauté ici chez Chemical Collective. Si vous souhaitez rejoindre notre équipe de blogueurs et être payé pour écrire sur des sujets qui vous passionnent, veuillez contacter David par e-mail à blog@chemical-collective.com

share your toughts

Join the Conversation.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

Related articles

Our Products

Related Products

1V-LSD 150mcg Blotters From 22.00
(128)
1cP-LSD 100mcg Blotters From 18.00
(127)
1P-LSD 100mcg Blotters From 18.00
(49)
1V-LSD 10mcg Micro Pellets From 15.00
(40)
1D-LSD 10mcg Micro Pellets (1T-LSD) From 20.00
(22)
Pink Star Pellets/Blue Bliss Pellets From 17.00
(38)
1V-LSD 225mcg Art Design Blotters From 35.00
(56)
DCK HCL From 15.00
(45)
1cP-LSD 150mcg Art Design Blotters From 25.00
(56)
1V-LSD 225mcg Pellets From 35.00
(23)
1D-LSD 225mcg Pellets (1T-LSD) From 42.00
(13)
DMXE HCL From 20.00
(45)
1cP-LSD 10mcg Micro Pellets From 15.00
(20)
1cP-LSD 20mcg Micro Blotters From 18.00
(24)
O-PCE HCL From 17.50
(20)
rewards-icon
popup-logo

Reward program

popup-close
  • Earn
  • Affiliates