Welcome to
Chemical Collective

Are you 18 or older?

Please confirm that your are 18 years of age or older.

You are not allowed to access the page.

info-icon €100 for domestic (NL, CZ, DE) €125 for the rest of the EU

Free shipping over €50 & free tracked shipping over €100

Friendly customer service available 9-5pm Monday to Friday

Free shipping over €50 & free tracked shipping over €100

Friendly customer service available 9-5pm Monday to Friday

Cart

Your cart is empty

L’usage et la Combinaison en Thérapie du LSD, 2CB et MDMA

LSD 2CB MDMA Header
in this article
  • Introduction
  • Biographie du Dr Meckel
  • Quelle Molécule Choisir Pour un Usage Thérapeutique?
  • Les Différentes Combinaisons Possibles
  • L’organisation : Le Set & Setting 
  • Conclusion et Ouverture

Disclaimer: The views and opinions expressed in this article are those of the authors and do not necessarily reflect the official policy or position of the Chemical Collective or any associated parties.

Introduction

Les thérapies psychédéliques sont en train de prendre de l’ampleur, avec l’expansion psychédélique actuelle, il est possible que d’ici quelques années, il soit possible et facile d’avoir accès à une thérapie incluant l’usage des psychédéliques.

Le LSD, le 2C-B et la MDMA, ces molécules ont toutes les trois une grande place dans l’usage psychédélique en thérapie, c’est parce qu’elles ont été découvertes il y a assez longtemps pour que de nombreuses études soient faites dessus, ce qui n’est pas le cas de molécules plus récentes ou de celles qui sont restées dans l’obscurité.

Dans cet article, en se basant principalement sur les recherches du Dr Meckel, on va en premier lieu parler de l’intérêt de chacune des molécules considérées sans combinaison, pour ensuite passer à la partie la plus intéressante, qui est celle des différentes combinaisons possibles, avec différents timing et dosages.

Biographie du Dr Meckel

Le Dr Friederike Meckel Fischer a suivi une formation de médecin en Allemagne et puis s’est reconvertie en psychothérapeute médicale. Elle a suivi une formation de facilitatrice en Respiration Holotropique auprès de Stanislav Grof ( un pionnier de l’usage des psychédéliques en thérapie ) de 1989 à 1991 ainsi qu’une formation en psychothérapie psychédélique en Suisse au début des années 90. Elle a également suivi une formation de thérapeute de couple, de thérapeute familiale.Au milieu des années 1990, elle a introduit l’utilisation de psychédéliques dans sa pratique de psychothérapie en travaillant avec des clients spécifiquement choisis en groupes.

Quelle Molécule Choisir Pour un Usage Thérapeutique?

2CB MDMA LSD therapy

Lors de ces recherches, le choix de la molécule et du dosage était effectué par tout le groupe de participants.

MDMA

La MDMA était souvent choisie lorsque la majorité des participants souffraient de problèmes relationnels, elle est idéale pour revisiter des souvenirs d’enfance ou un événement traumatique sans ressentir de la peur : 

La raison scientifique est que la MDMA atténue la réaction de l’amygdale et augmente la communication entre l’amygdale et l’hippocampe. L’amygdale est liée à la peur, et joue un grand rôle chez les patients souffrant de symptôme de stress post-traumatique (PTSD).

2CB MDMA LSD

LSD

Si l’intention est pour une exploration plus générale ou pour résoudre un problème spécifique. Lors des premières recherches faites sur le LSD, une expérience intéressante consistait à regrouper plusieurs chercheurs scientifiques avec comme seul point commun : le fait d’être bloqué depuis plus de trois mois sur un problème scientifique.

Anecdote amusante : Francis Crick, qui a obtenu un prix Nobel en génétique moderne, a avoué avoir découvert la structure en double hélice de l’ADN sous l’effet du LSD, et celà il y a plus de 50 ans maintenant. 

2CB MDMA LSD

2C-B

Le 2C-B est un psychédélique ayant une durée assez courte, et est plus simple d’usage que le LSD. Le 2C-B est un dérivé de la Mescaline, molécule naturellement présente dans les cactus psychédéliques comme le Peyotl ou le San Pedro.

Pour le Dr Meckel, le 2C-B est idéal pour un travail sur l’ambivalence, la résistance ou concernant un problème psychosomatique et a à un effet qui arrive par vagues, l’espace mental est clair, être dans la présence et se recentrer est plus simple que sous acide.

Attention à ne pas confondre le 2C-B avec le 2C-B-Fly qui est son cousin, il n’y a pas de risque à mélanger le 2C-B à la MDMA par contre le 2C-B-Fly est un potentiel IMAO

ce qui fait qu’il y a un risque de syndrome sérotoninergique pris conjointement avec de la MDMA.

Dosage

La question du dosage varie beaucoup d’une personne à l’autre.

Par exemple pour la MDMA la dose est souvent comprise entre 90 et 140 mg, il faut savoir qu’un petit changement peut faire la différence.

Une dose classique de 2CB est comprise entre 10 et 25 mg. Il faut savoir que peu après sa découverte le 2C-B a été vendu dans le commerce à un dosage de 5 mg en tant qu’aphrodisiaque sous le nom commercial “Erox”,  par une société pharmaceutique allemande. 

Par contre pour le LSD c’est plus complexe à dire, pour James Fadiman une dose classique de LSD est entre 150ug et 400ug. Celà peut vous paraître énorme , mais celà était considéré normal dans les recherches psychédéliques de l’époque, les chercheurs pouvaient donner 600 ug à un patient dans une chambre toute blanche, attaché à un lit, en le harcelant de questions !

Le Dr Meckel quant à elle, parle plus de doses allant de 50ug à 250 ug, en considérant 250 ug la dose maximale pouvant être délivrée à un patient ayant de l’expérience avec la molécule,

50ug étant la dose idéale pour une première session.

Pour doser, il faut prendre autant que nécessaire, aussi peu que possible et savoir que les résultats découlent principalement de l’intention qui est mise dans l’expérience.

Les Différentes Combinaisons Possibles

LSD 2CB MDMA combinations

Les premières recherches sur les combinaisons de drogues datent des années 50, le Dr. Meckel a appris à les combiner durant son entraînement en Suisse.

LSD & MDMA aussi appelé CandyFlip

Le LSD est une substance qui peut être très intense et difficile, c’est pour celà que le docteur Meckel l’utilise souvent conjointement avec une prise de MDMA ce qui rend l’expérience moins rude et confuse. La combinaison de ces 2 substances a une synergie très intéressante. La douceur de la MDMA est réduite, et l’acuité du LSD est diminuée. Par contre, la durée du processus général est rallongée ce qui est pratique car la durée de la MDMA est assez courte.

Le LSD et la MDMA pris en même temps 

Lorsque les substances sont prises en même temps ou avec un écart très court, la personne expérimente un pic impressionnant et long dans lequel il ressent la douceur et l’ouverture de la MDMA, mais qui réduit grandement les effets de l’acide. C’est une expérience qui peut être très intense avec des visions et réalisations très profondes

Le LSD est introduit après la MDMA

Pour le Dr. Meckel son timing favori, c’est quand la MDMA n’est pas encore sur le point de descendre ( environ 90 minutes après la prise de la MDMA). Dans ce cas de figure, le LSD s’introduit de manière douce mais rapide, et la coloration de la MDMA reste en place.

L’expérience peut-être intense.

Le dosage utilisé dans ce genre d’expérience était de 100mg de MDMA suivi de 50ug de LSD.

Si on attend le début de la descente de la MDMA ( au bout de 2h, 2.5h ) l’expérience est moins intense, mais le LSD est plus ressenti comme une deuxième ascension.

Le LSD est pris avant la MDMA

Un des effets du CandyFlip dans cet ordre est que l’on a l’impression d’être sobre et celà peut surprendre, la clarté et la précision de pensée sont conservées, ce qui n’est pas le cas lorsque le LSD est pris tout seul.

Le LSD est mis au premier plan et la MDMA devient moins émotionnelle et permet d’adoucir l’effet de l’acide, l’ouverture du cœur dans les états profonds qu’induit le LSD, le processus en devient plus mémorable, authentique, touchant et marquant. Il est plus facile de naviguer dans l’expérience psychédélique qui est moins difficile, et la gamme émotionnelle du LSD devient beaucoup plus vaste grâce à la MDMA, l’intégration après-coup n’en est que plus facile. Le dosage utilisé dans ce genre d’expérience était de 50 à 100 ug de LSD suivi de 80 à 110 mg de MDMA.

La MDMA peut-être prise dès le début du pic d’acide ( vers 90 minute), la MDMA n’a pas un grand impact, le LSD devient plus lent.

Le timing qui semble le plus intéressant semble être celui où la MDMA est prise quand le LSD est sur le plateau ( au bout de 3h ), cette méthode peut-être assez complexe, car prendre la MDMA à ce moment précis vu que le LSD est encore bien actif.

Il y a un moment où les 2 molécules se retrouvent, et dans cet intersection l’individu qui expérimente doit être silencieux et immobile avec une musique adaptée et se laisser complètement lâcher prise car on peut se retrouver dans une expérience intense à cause de ce timing particulier.

Quand la MDMA est prise au début de la descente de l’acide on part pour une deuxième ascension, on se retrouve dans une nouvelle expérience qui peut-être très différente de la première.

2C-B & MDMA aussi appelé Nexus Flip

Le 2C-B et la MDMA ont tous deux un grand potentiel en thérapie. Avant d’avoir testé cette combinaison pour la première fois il y a quelques années, j’avais lu sur psychonaut wiki un article sur une jeune psychologue qui essayait cette combinaison dans le but thérapeutique d’affronter ces traumas liés à des viols.

Le 2C-B est pris après la MDMA

Le 2C-B est la MDMA ont des mécanismes antagonistes, ce qui fait que le timing idéal est de prendre le 2C-B vers la fin du plateau de la MDMA ( 2h à 3h après la prise de MDMA).

L’expérience au 2C-B bien que courte peut-être difficile, et dans ce cas la MDMA prépare l’esprit et le corps magnifiquement à vivre l’expérience psychédélique, le côté empathogène de la MDMA permet d’affronter des événements douloureux ou difficiles sans se sentir mal.

Le 2C-B est pris avant la MDMA

Lorsque l’intention principale était de faire face à des sujets désagréables, le 2C-B pouvait être pris avant la MDMA. Les effets empathogénique de la MDMA ont un ressenti différent mais très agréable, la descente du 2C-B qui peut être difficile est interceptée par la MDMA.

LSD & 2C-B

Le Dr Meckel ne cite pas cette combinaison, qui pour moi est très intéressante, c’est vrai que sans la MDMA le mélange est moins facile à vivre, personnellement j’apprécie beaucoup la synergie qu’ont ces 2 molécules.

Le 2C-B est pris avant le LSD

Dans ce cas de figure, où le LSD est pris sur le plateau du 2C-B ( 1h30 à 2h dedans )

La montée du LSD peut-être plus douce et facilitée, elle est aussi très colorée, rapidement on se retrouve dans une expérience purement LSD avec une légère teinte de 2C-B qui reste, cet ordre est surtout utilisé pour que l’introduction du LSD soit plus douce.

Le 2C-B et le LSD sont pris au même moment

L’intensité de la montée peut bousculer, les molécules se chevauchent l’une l’autre avant de se rejoindre dans une expérience où les visuels sont plus pointus que les visuels du 2C-B et plus arrondis et doux que les visuels de l’acide, la montée est souvent très intense et le 2C-B s’épuise rapidement et on se retrouve dans une expérience de LSD assez douce où l’on essaye d’intégrer le début fulgurant de l’expérience.

Le 2C-B est pris après le LSD

Le timing que je préfère c’est de prendre le 2C-B dès que le LSD atteint son pic ( 1h30, 2h).

Celà permet de matcher les durées à la perfection, avant que le 2C-B pointe son nez on est déjà sur le pic de l’acide, et l’idée est de lâcher totalement prise sur la musique en s’allongeant ou meditant, et puis de laisser le 2C-B synergiser avec l’acide et monter tranquillement, l’expérience peut-être très douce si on lâche prise, et on se retrouve dans un plateau très long où les 2 molécules synergisent parfaitement.

Il est aussi possible d’attendre la fin du plateau de LSD pour prendre le 2C-B, dans ce cas on a une deuxième ascension qui crée au final une expérience nouvelle, qui est teintée par l’acide mais reste moins intense et plus gérable que lorsque les molécules sont prises de manière simultanée ou rapprochées.

L’organisation : Le Set & Setting 

LSD 2CB MDMA set setting

Le Set et le Setting, qui représente l’organisation dans votre esprit et dans la réalité de l’expérience que vous allez vivre, le S&S a souvent une plus grande importance que le choix de la molécule ou du dosage. Il est important d’avoir des intentions lorsque l’on s’engage dans une expérience psychédélique.

Pour le Dr Meckel, on ne peut pas juste prendre les substances et les utiliser, il est important de développer une relation avec les substances psychédéliques que l’on utilise, le tout avec beaucoup de respect.

Le dosage est aussi une clef importante, il est plus intéressant de prendre une dose légère bien exploitée dans les bonnes conditions, qu’une dose élevée qui nous envoie dans une expérience difficile à gérer dans laquelle on baigne dans la confusion.

Le plus important est la présence que l’expérience peut nous ramener, dans le but d’avoir des découvertes, des révélations et des idées nouvelles que l’on peut intégrer dans notre conscience et dans notre corps, que l’expérience reste dans notre cœur à jamais.

Combiner des substances peut être une expérience nouvelle, enrichissante et excitante, il faut néanmoins prendre beaucoup de recul, comprendre que combiner des substances peut être très intense, et certains mélanges ( pas ceux cités ici ) peuvent même mettre votre santé en danger.

Conclusion et Ouverture

Le sujet de la combinaison de substances est très vaste et très intéressant, la combinaison la plus classique avec un psychédélique est souvent celle du cannabis.

Pourtant il y a un nombre infini de mélange différent et variées qui sont possibles, le plus important avant de tenter une combinaison de substance est de se renseigner, pour savoir s’il n’y a pas de danger physique ou mentale, et d’avoir une idée à ce à quoi s’attendre.

Dans le cas des mélanges dont on parle ici, je pense qu’il est possible d’arriver à un résultat similaire en utilisant des dérivés ou des substances proches des molécules dont on parle.

Le LSD pourrait être remplacer par n’importe quel lysergique ( 1V-LSD, ALD-52, ETH-LAD … ) par exemple, une proche à moi très anxieuse qui a du mal avec le LSD a tenté d’utiliser l’AL-LAD dans son Candyflip à la place de l’acide, l’AL-LAD étant un lysergique plus court et plus gérable, elle n’a pas eu à faire face au difficultés qu’elle a pu rencontrer avec le LSD.

Le 2C-B lui pourrait être remplacé par du 2C-C ou du 2C-D, le 2C-C étant la version calme et endormante du 2C-B, celà pourrait donner à l’expérience une touche plus douce, plus rêveuse. 

La MDMA quant à elle pourrait être remplacée par d’autres molécules ayant un mécanisme proche sur la sérotonine, par exemple le 5-MAPB est une version plus douce et plus longue de la MDMA qui pourrait peut-être être plus intéressante dans les combinaisons en particulier pour le côté thérapeutique.

Le trip qui m’a le plus marqué était un mélange de 1P-LSD et de 6-APB, une sorte de Candyflip et le fait que le 6-apb a une durée de 7h comparé aux 4h de la MDMA, a fait que j’ai senti “l’accompagnement empathogène” de la molécule quasiment pendant toute la durée de mon trip lysergique.

En tout cas, il reste encore du temps avant que la recherche sur les molécules seules évolue assez pour qu’il y est de la recherche sur les combinaisons, alors pour ceux et celles qui s’aventurent à mélanger différentes molécules, je vous invite fortement à prendre le maximum de précautions.

Nuit | Blogueur communautaire chez Chemical Collective | youtube.com/c/nuit

Nuit is one of our community bloggers here at Chemical Collective. If you’re interested in joining our blogging team and getting paid to write about subjects you’re passionate about, please reach out to David via email at blog@chemical-collective.com

share your toughts

Join the Conversation.

3 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Andréa Berassen
1 year ago

De plus le mélange des 3 est le Ali Flip.

Source :

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_polysubstance_combinations

PS : J’ai eu la chance de tester en 2016 avec le pionnier du mélange, il a des vidéos dessus et c’est lui qui m’a envoyé l’article et m’a dit dédicasse a toi t’es la premiere qui a test avec moi.

Si qqun veut en parler y a mon name ajouter moi fb

Related articles

Our Products

Related Products

1V-LSD 150mcg Blotters From 22.00
(128)
1D-LSD 150mcg Blotters (1T-LSD) 29.00620.00
23.20496.00
(73)
1cP-LSD 100mcg Blotters From 18.00
(124)
1V-LSD 10mcg Micro Pellets 15.00400.00
12.00400.00
(39)
1P-LSD 100mcg Blotters From 18.00
(49)
2-FDCK HCL From 10.00
(72)
1V-LSD 225mcg Art Design Blotters From 35.00
(55)
Pink Star Pellets/Blue Bliss Pellets From 17.00
(38)
DCK HCL From 15.00
(44)
1cP-LSD 150mcg Art Design Blotters From 25.00
(56)
1V-LSD 225mcg Pellets From 35.00
(23)
1D-LSD 225mcg Pellets (1T-LSD) 42.00930.00
33.60744.00
(12)
DMXE HCL From 20.00
(45)
1cP-LSD 10mcg Micro Pellets 15.00400.00
12.00400.00
(20)
2-FEA & 3-FEA Pellets (3PHORIA) From 10.00
(36)
rewards-icon
popup-logo

Reward program

popup-close
  • Earn
  • Affiliates